septum


septum

septum [ sɛptɔm ] n. m.
• v. 1560; mot lat. « cloison »
Anat., zool. Cloison séparant deux cavités (d'un organe, d'un organisme). Septum nasal. Septum interventriculaire, interauriculaire du cœur. Adj. SEPTAL, ALE, AUX .

septum nom masculin (latin septum, clôture) Cloison entre deux parties d'un tissu vivant, d'un organe, d'un organisme. Diaphragme permettant d'obturer une tubulure ou un récipient. (Avec une seringue, on peut, à travers le septum, faire le vide, ajouter ou soutirer un produit.)

septum
n. m. ANAT, SC NAT Cloison qui sépare deux cavités, deux parties d'un organe. Septum nasal.

⇒SEPTUM, subst. masc.
ANAT., BOT. Cloison séparant deux cavités, deux parties d'organe. Septum interventriculaire. Une série de septa convexes (...) dont la présence traduit les repos successifs du Champignon (Bot., 1960, p. 273 [Encyclop. de la Pléiade]). Septums cardiaques (...) séparant les chambres cardiaques en cavités droite et gauche (Méd. Flamm. 1975).
Septum lingual, médian. ,,Lame fibreuse verticale dont la base s'insère sur la membrane [du muscle hyoglosse] (...) et sur l'os hyoïde et qui chemine entre les faisceaux musculaires jusque vers la pointe de la langue`` (LOV.-VEILL. 1954).
Septum (nasal). Cloison séparant les fosses nasales. Dans les carnassiers (...) comme le chien, (...) le cartilage du septum produit deux ailes qui prolongent les os du nez (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 660).
Rem. Le mot est souvent empl. dans la nomencl. lat.: Les deux ventricules du cerveau sont séparés par une cloison mitoyenne qu'on nomme septum lucidum; les deux ventricules du cœur, par une cloison mitoyenne que l'on appelle septum medium (LITTRÉ-ROBIN 1858). Septum cordis. Septum femorale. Septum linguae (Méd. Biol. t. 3 1972).
REM. 1. Septicide, adj., bot. Qui se produit, qui s'ouvre par la désagrégation des septums. L'ovaire [dans la fleur du lin] se transforme à maturité en une capsule septicide à cinq loges (J. LOURD, Le Lin et l'industrie linière, 1964, p. 24 ds ROB. Suppl. 1970). V. déhiscence A 1 ex. de Plantefol. 2. Septifère, adj., bot. Valves septifères. Valves du péricarpe qui portent des septums après la déhiscence du fruit. Voir A. DE CANDOLLE, Introd. à l'ét. de la bot., Paris, Libr. encyclop. de Roret, t. 1, 1835, p. 177. 3. Septotomie, subst. fém., chir. Ablation totale ou partielle d'un septum, en particulier du septum nasal. (Dict. XXe s.).
Prononc. et Orth.:[]. LITTRÉ: septum; ROB., Lar. Lang. fr.: septum ou saeptum. Plur. des septums mais aussi parfois septa (ex. supra). Étymol. et Hist. 1575 (A. PARÉ, Œuvres compl., éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 1, p. 191). Empr. au lat. saeptum, septum « clôture, barrière, enceinte; diaphragme ». Fréq. abs. littér.:33.

septum ou sæptum [sɛptɔm] n. m.
ÉTYM. V. 1560, Paré, sæptum; septum, XXe; mot lat. « cloison, paroi ».
Didact. (anat.). Cloison délimitant deux cavités de l'organisme. || Septum lingual ou médian : lame verticale et médiane de la langue. || Septum lucidum, entre les deux ventricules latéraux du cerveau. || Septum nasal. Cloison; septotomie. || Septum interventriculaire, inter-auriculaire du cœur.
0 (…) les femmes avaient le septum nasal percé pour admettre une barrette composée de disques alternativement blancs et noirs enfilés et serrés sur une fibre rigide.
Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, p. 295.
Septe (des polypiers).
COMP. V. Septomycètes, septotomie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Septum — Sep tum, n.; pl. {Septa}. [L. septum, saeptum, an inclosure, hedge, fence, fr. sepire, saepire, to hedge in, inclose.] 1. A wall separating two cavities; a partition; as, the nasal septum. [1913 Webster] 2. (Bot.) A partition that separates the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • septum — sèptum m DEFINICIJA anat. pregrada što u tijelu dijeli dvije šupljine, dijelove organa i sl. [nosni septum] ETIMOLOGIJA lat. septum, saeptum …   Hrvatski jezični portal

  • septum — septum. См. септа. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Septum [1] — Septum (lat.), Scheidewand in einem organischen T. heile, z.B. S. cordis, s. Herz S. 296. S. Iucĭdum (S. pellucidum), die markige Scheidewand des Gehirns, s.d.i. A) d). S. narĭum ossĕum, s.u. Nase 1) B) a) aa). S. scroti, so v.w. Scheidewand des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Septum [2] — Septum (a. Geogr.), so v.w. Septa, s. Ceuta 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Septum — (lat), Scheidewand, z. B. S. narium, Nasenscheidewand …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Septum — Septum, lat., in der Anatomie Scheidewand zwischen 2 Höhlen …   Herders Conversations-Lexikon

  • septum — partition between the nostrils, 1690s, Mod.L., from L. saeptum a fence, from neut. pp. of saepire to hedge in, from saepes hedge, fence …   Etymology dictionary

  • septum — ► NOUN (pl. septa) chiefly Anatomy & Biology ▪ a partition separating two chambers, such as that between the nostrils or the chambers of the heart. ORIGIN Latin, from sepire enclose …   English terms dictionary

  • septum — [sep′təm] n. pl. septums or septa [sep′tə] [ModL < L, enclosure, hedge < saepire, to enclose, fence < saepes, a hedge < IE base * saip , hedge fence > Gr haimos, thicket] Biol. a thin wall, membrane, etc. that separates two… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.